background img

Couteau de cuisine pour professionnel : comment le trouver ?

Comme tout bon chef et bon cuisinier, la possession d’un couteau de qualité est indispensable. Éplucher, émincer, découper, il y a toute une multitude d’actions que cet ustensile arrive à faire. Et franchement parlant, disposer d’un excellent couteau c’est l’assurance de pouvoir travailler vite et dans de bonnes conditions. Alors, comment faire pour trouver le bon couteau professionnel ?

Chaque utilisation a son propre couteau

Il est vrai qu’à la maison, on peut arriver à utiliser un seul couteau pour de multiples utilisations. Pour les novices sans nul doute, un couteau 6 en 1 peut pratiquement être l’idéal. Mais dans le monde de la cuisine professionnelle, pour une découpe de qualité et pour assurer le raffinement, il faudra choisir le couteau en fonction de son usage. Alors quels sont les types de couteaux de cuisine professionnels ? Voici quelques exemples :

A découvrir également : Chariot de service professionnel : un incontournable pour le secteur CHR

  • Le couteau d’office : c’est le fameux couteau de cuisine multifonction qui est employé pour presque tout ! Sa polyvalence et sa lame semi-pointue le rendent idéal pour découper et éplucher les oignons, les fines herbes, les tomates, etc. Bien qu’il puisse aussi bien trancher une viande, le couteau d’office est plutôt approprié pour la préparation des légumes ;
  • Les couteaux à légumes : aussi connu comme le couteau à bec d’oiseau, le couteau à légumes se distingue avec sa petite taille qui lui rend vraiment maniable. Il détient une lame assez recourbée, une pointe fine et lisse, parfait pour éplucher vos poires, vos pommes et tous vos fruits ronds ;
  • Le couteau à tomate : avec sa lame fine dentelée, il facilite le tranchage de la chair ainsi que de la peau de la tomate ;
  • Couteau à steak : c’est le must pour les plats de viande, il possède une lame très tranchante parfois dentelée ;
  • Couteau à désosser : comme son nom laisse apparaître, il sert à enlever les os. Les bouchers l’utilisent pour retirer facilement la graisse et les tendons de la viande ;
  • Couteau filet de sole : sa lame souple et pointue lui donne le pouvoir de détacher avec précision les filets de poisson. Il est également un parfait accessoire pour découper en fine, une tranche de viande ;
  • Couteau à pain ;
  • Couteau tranchelard : il est exclusivement dédié au tranchage du rôti, de la viande, du jambon, etc. C’est un ustensile parfait pour découper à la bonne épaisseur…

Certes, ce ne sont que quelques-uns des couteaux présents dans le monde des couteaux de cuisine professionnels. Notez par ailleurs qu’il existe bien également des set couteaux cuisine si vous êtes trop occupé pour acheter un à un vos ustensiles à découper. Ces derniers vous permettront d’acquérir les couteaux essentiels pour une préparation culinaire savoureuse.

Comment bien choisir le bon couteau de cuisine pour professionnel ?

Il existe effectivement de nombreux critères à considérer si vous êtes à la recherche d’un couteau de cuisine de qualité.

A lire aussi : Comment faire ses courses en ligne ?

La marque

Dans l’univers de la coutellerie, les marques de renoms sont bien nombreuses. Il y a celles qui proviennent de l’étranger et celles sont fabriquées en France. Sur ce volet, il est toujours recommandé de valoriser les couteaux artisanaux, réalisés par des artisans couteliers français. Privilégier l’achat écoresponsable !

La lame

C’est notamment le paramètre le plus capital dans le choix d’un couteau de cuisine professionnel. Il est recommandé de :

  • Choisir la lame de votre couteau en fonction de son utilité (lame lisse, crantée, alvéolée, etc.) ;
  • Miser sur la bonne longueur : un couteau de chef sera plus long qu’un couteau d’office par exemple ;
  • Miser sur le bon poids de lame : la lame forgée est sculptée généralement avec le métal ce qui le rend plus lourd. La lame découpée est réalisée à partir d’une feuille d’acier et est donc plus légère, mais moins qualitative ;
  • Opter pour une lame résistante et durable : la robustesse d’une lame est souvent exprimée en HRC. Selon les professionnels, un couteau se situant entre 56 et 60 HRC est le meilleur compromis en matière d’usage, d’aiguisage et de résistance.
  • Vérifier le matériau de fabrication : l’acier inoxydable est la matière la plus utilisée bien qu’il y ait des lames en titane et en céramique.

Il faudra préciser que la lame en acier inoxydable est souvent préconisée pour sa lame très tranchante et sa résistance. Un couteau en acier carbone nécessite par ailleurs moins d’entretien. Les couteaux avec des lames en céramiques sont en outre de durs, solides, mais peuvent se briser facilement en cas de chute. Les couteaux dont les lames sont en titane sont enfin les plus privilégiés par les grands chefs. Ils ont l’avantage d’être légers, tranchants et résistants à la corrosion.

Catégories de l'article :
Equipement